18 avril 2010

2

tu as su me tendre la main
a ces instants ou je n'allais pas bien
de nos rire, de nos confessions
est née de l'affection
de notre tristesse, de notre complicité
est née notre amitié

Souviens toi de notre complicité, de notre amitié, de ces moments partagés...
Un jour tu m’as dis que tu ne m’oublierais pas, que notre amitié serait toujours plus forte...

Peut être a une prochaine fois.

Posté par SiegHart à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur 2

Nouveau commentaire